Le patrimoine d'Arvieu

Le village et ses 3 châteaux

Le château de Montfranc (propriété privée) 

Plutôt qu’un château, c’est une maison bourgeoise, construite en 1787 par Léonard Bonnefous.

La bâtisse, plutôt austère, comporte un grand parc boisé ainsi qu’une tour massive et domine le village côté Est, sur la route de Bonneviale et du Rocher du diable.

Le Château de Montfranc
Le Château de Montfranc
Le Château Saint-Louis
Le Château Saint-Louis

Le château Saint Louis

C’est aussi une maison bourgeoise, construite en 1830, avec deux tourelles. Rachetée par la commune en 1927, elle héberge la mairie depuis 1963.
À proximité, vous trouverez un bel étang et un ancien moulin.

Le château féodal (1389)

Le château féodal d’Arvieu, mentionné en 1389, dépendait alors de la baronnie des Landorre.
Il était situé en haut du village et possédait des tours. L’une d’elles, toujours visible, a été rénovée en 2006.

Le donjon, haut de 22m, a beaucoup souffert pendant les guerres de religion en mai et juillet 1574. C’est aujourd’hui le clocher de l’église.

Au pied de la tour tronquée se trouve la Croix de Jean d’Astugue (1667), un seigneur qui marqua l’histoire d’Arvieu. Le château a été détruit à la révolution.

Tour du chateau Feodal
Tour de l’ancien château féodal Arvieu
Le couvent Autrefois
Le couvent Autrefois

L'ancien couvent

Par la suite, sur le site du château féodal, a été construite une imposante bâtisse qui sera habitée par la famille de Vigroux jusqu’en 1856.Cette même année, une congrégation de Ste Radegonde l’achète et y héberge une école de filles.

Puis de 1887 à 1989 le lieu devient la possession de la congrégation de la Sainte Famille de Villefranche de Rouergue qui y assure l’enseignement primaire et héberge des pensionnaires.
Une religieuse appelée « garde malades » donne quelques soins et fait les piqures…

Les Arvieunois appelaient le bâtiment principal, celui de l’école et le jardin « le couvent ».
En 1989 les religieuses quittent Arvieu. L’école est fermée. Les divers bâtiments sont rachetés par la commune en 1990.

En 2007 le bâtiment de l’école sera réaménagé pour recevoir une médiathèque et une cyber-base, alors qu’à ce jour le bâtiment principal du couvent héberge une entreprise informatique, un espace de coworking. Il est le cœur de la Zone d’Activité Numérique.

Le tilleul, la grotte et le monument aux morts

Dans le village d’Arvieu, à côté de l’église vous trouverez :

Une reproduction de la grotte de Lourdes (1946-1947)

Réalisée par les anciens prisonniers et soldats qui l’ont édifiée en remerciement à la Vierge Marie pour être rentrés sains et saufs de la guerre de 1939-1945. Une pierre de la grotte de Lourdes, ramenée par le curé Fouillade dans les années 60, a été rajoutée à la construction.

La grotte
La grotte
Monument au morts d'Arvieu
Monument au morts d'Arvieu

Le grand tilleul "de la Liberté" ou "de Sully"

Plus que centenaire puisqu’il a été planté à la Révolution comme « arbre de la liberté », il a donné son nom à la salle de spectacles des Tilleuls construite à l’initiative du curé Fouillade en 1957, puis reconstruite en 2018.

À l’origine se trouvait 3 gros tilleuls sur la terrasse de l’ancien presbytère mais ils ont disparu.

Le monument aux morts

Il a été réalisé en hommage aux morts de la grande guerre 1914-1918. M. de Vedelly, curé de la paroisse, fit adopter l’œuvre d’un sculpteur originaire de Laguiole, M. Mallet, représentant un soldat au front. Le monument fut inauguré le 20 juin 1921.

Église de Notre Dame d'Aures (XIIe s)

L’église de Notre Dame d’Aures (XIIème s) est de style roman avec une nef (XVème), des chapelles gothiques et un portail renaissance. À l’intérieur, se trouvent une statue en pierre polychrome de Ste Foy du XVème siècle et une statue en bois de la Vierge du XVIIIème.

Dans le cimetière on peut voir une croix en pierre de la même époque.
L’église devint un lieu de pèlerinages qui, les dimanches de mai, rassemblaient beaucoup de paroissiens de la région sous le tilleul de Sully.

Eglise de notre dame d'Aures
Eglise de notre dame d'Aures
Pèlerinage d'Arvieu à N.D. d'Aures
Pèlerinage d'Arvieu à N.D. d'Aures

On y invoque la vierge pour la protection du bétail, pour les biens et les personnes mais aussi contre le vent et l’orage.

Le lundi de Pentecôte les paroissiens d’Arvieu venaient s’y recueillir.
Dès 6 heures du matin une foule était déjà réunie sur la place d’Arvieu où les attendaient le curé, le sacristain et les enfants de chœur.
La procession se mettait alors en marche pour 5 Km et grossissait des habitants des hameaux environnants.

Arrivée à Notre Dame d’Aures, la foule remplissait l’église et la place, tandis que certains préféraient le café d’en face.

L’édifice est ouvert au public toute l’année.

Chapelle St André de Clauzelles (XIIème)

L’église Saint André est déjà mentionnée en 1120. D’origine romane, elle fut annexe de la paroisse d’Arvieu. Le chœur, flanqué de quatre contreforts cylindriques, est la partie la plus ancienne.

La bâtisse fut aménagée en 1784 comme l’atteste l’inscription qui domine la porte d’entrée « 1784 AnniFecit ».

Derrière le chœur s’ouvre un lanterneau arrondi sculpté de pierres avec trois flammes. Au clocher qui la surmonte sont juchées deux cloches.

À l’intérieur se trouve un retable, une statue de Saint Etienne en bois du XVème siècle et une statue de la Vierge à l’enfant en pierre polychromée du XVème siècle, classée.

La chapelle est ouverte au public en demandant la clé à la maison la plus proche.

Le village de Clauzelles se situe entre Arvieu et Comps-la-Grand’ Ville : 1ère route après le stade d’Arvieu (suivre La Bastide).

Eglise saint André de Clauzelles
Eglise saint André de Clauzelles

Le Lac de Pareloup

Le lac de Pareloup avec ses 1290 ha et ses 100 km de berges est le 5ème lac de France. Il est aménagé pour les loisirs nautiques. Une partie du lac est situé sur la commune d’Arvieu qui dispose d’une plage municipale surveillée en été.

Le barrage de 45m de haut a été construit de 1948 à 1951. Le lac fait partie du complexe hydroélectrique du Pouget avec les lacs de Pont de Salars, Bages, la Gourde, Villefranche de Panat, St Amans. Ils sont reliés entre eux et aboutissent à une conduite forcée qui alimente l’usine du Pouget située sur la rivière Tarn.

Le rocher du diable
Le rocher du diable

Le Rocher du Diable

Le Rocher du Diable situé sur la route entre Arvieu et Bonneviale est composé de 3 gros rochers superposés avec un bec orienté vers la lande.

Les Arvieunois perpétuent de nombreuses légendes autour de ce site chargé pour eux de mystères.

C’est un point de départ pour la découverte de la Tourbière des « Founs »

La Tourbière

La tourbière des « Founs » se situe à proximité du Rocher du Diable.

Il s’agit d’une zone humide avec une flore (sphaigne, drosera, trèfle d’eau, linaigrette…) et une faune particulièrement riches.

En partenariat avec plusieurs organismes ou collectivités, la mairie a procédé à sa restauration. Après plusieurs années de travaux, un ensemble de panneaux permet aujourd’hui aux curieux et aux touristes de découvrir cette espace naturel qui mérite d’être conservé et entretenu.

La tourbière des Founs - Arvieu
La tourbière des Founs - Arvieu